International

Dialogue tripartite : CPME, SMEunited et secrétariat d’Etat aux Affaires européennes

26 novembre 2020

Aides européennes pour faire face à la Covid-19, plan de relance européen, Brexit étaient au menu de la rencontre entre Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, François Asselin et Alban Maggiar, le 24 novembre. 

François Asselin a réitéré la nécessité d’adapter une nouvelle fois le cadre temporaire des aides d’Etat. Toutes ses sections ont déjà été prolongées jusqu’en juin ou septembre 2021, conformément aux demandes de la CPME. Mais il faut faire encore davantage. Deux exigences pour la Confédération : 

  • Prolonger le cadre européen jusqu’au 31 décembre 2021 a minima, 
  • L’assouplir pour permettre un allongement du remboursement des prêts jusqu’à 10 ans, au lieu des 6 actuellement, et soulager les PME. 

La CPME a d’ores et déjà saisi les instances européennes ; Clément Beaune s’est déclaré prêt à tenter de convaincre la Commission européenne, en coordination avec Bercy. 

Sur le plan de relance européen, la machine est encore bloquée par la Pologne et la Hongrie. Mais tout est mis en œuvre pour lever les obstacles et faire en sorte « qu’il se traduise rapidement en argent sonnant et trébuchant » a souligné le secrétaire d’Etat. 

Concernant le Brexit, qui va induire d’énormes changements pour les entreprises à compter du 1er janvier 2021, « la France ne sacrifiera ni la pêche, ni les conditions de concurrence équitable pour obtenir un accord ; elle sera particulièrement vigilante sur la question des aides d’Etat britanniques pour ne pas offrir un avantage compétitif à certaines de leurs filières ». 

Nos Autres
Actualités
Voir toutes nos actualités
 

Développement durable - RSE

Bilan en demi-teinte pour la COP 27

24 novembre 2022

La conférence des parties de Charm el-Cheikh (Egypte) s’est conclue le 20 novembre après 2 semaines d’échanges. Les pays développés, poussés... Voir l'article